Bientôt l’heure des nouvelles résolutions, l’arrêt du tabac le fameux 1er janvier. « Cela y est, je ne fume plus », » il faut que j’arrête de fumer », et votre entourage qui vous répond « ne t’inquiète pas, me stresse pas.. ». Rien que ces phrases, vont mettre en échec, votre désir réel d’être non-fumeur.

Votre cerveau est composé d’une part de 15 % de conscient et de 85 % d’inconscient. Ce discours, que vous tenez, et bien conscient, car vous êtes dans ce désir d’être non-fumeur. Mais, votre inconscient, qui est donc la plus grosse partie de votre cerveau, va l’entendre de façon différente.

En effet, les termes « il faut »,  « je dois » sont pour votre inconscient du corvéable. Celui-ci, était habitué à fumer lors de différentes circonstances de bien-être (après le repas, après travail, une pause, devant la télé…), ou lors de circonstances anxiogènes (en cas de stress, en cas d’ennui, avant une réunion…), même des cigarettes prises par habitude sans que vous en rendiez compte. Et la, au 1er janvier, vous mettez la pression de façon consciente à votre inconscient, en disant (il faut que j’arrête, je ne dois plus fumer…). Ces deux parties de votre cerveau se retrouvent en ambivalence, et le gagnant est toujours votre inconscient qui va vous pousser à fumer à nouveau « la fameuse petite », lors d’un repas ou en cas de stress.

Il est donc important de prendre conscience de votre capital santé, et d’être dans cette démarche d’avoir envie réellement d’être non-fumeur, d’avoir besoin d’être sur ce nouveau chemin de vie. Ce genre de discours, votre inconscient le comprend et le valide. En y ajoutant, et en ressentant, la fierté de votre démarche, qui sera en plus un ancrage supplémentaire à votre réussite.

Un autre terme, que votre inconscient ne comprend pas, est la négation. En effet, lorsque vous vous dîtes « le 1er janvier, je ne fume plus », votre inconscient comprend « dans le futur, je fume ». Et si en plus, vos proches vous disent « ne t’inquiète pas », cette partie de votre cerveau comprend « inquiète toi ». 

Il est donc important d’avoir un langage cohérent, positif, d’être fier de soi, de prendre conscience de l’importance de votre capital santé. Être non-fumeur, c’est être, dans ce nouveau chemin de vie, libéré de cet esclavage, esclavage qui vous utilise à des fins économiques, et qui ruine et détruit votre santé.

Une autre chose importante à savoir, est que le fumeur, à chaque bouffée de ce bâton toxique, réalise une respiration particulière, nommée « cohérence cardiaque ». Cette cohérence cardiaque, une respiration simple permet de travailler de façon naturelle et efficace, prouvée scientifiquement, sur la gestion de vos émotions, à savoir augmenter vos hormones de bien-être et diminuer vos hormones de stress. Donc, connectez-vous le plus possible, à votre respiration, votre souffle de vie pour vous sentir plus serein. Vous pouvez associer cette respiration, avec des odeurs agréables….

Respirez la vie, votre vie et libérez-vous à tout jamais de ce bâton toxique.

Sur des personnes dans ce désir réel d’être non-fumeur, souvent une séance suffit, voire deux pour enfin vous libérer définitivement de cette cigarette et prendre soin de votre santé.

« Notre inconscient est prêt à tout, si nous lui montrons exactement ce que l’on désire et dans un langage qui peut comprendre » Brandler, fondateur de la PNL.

Call Now Button

Coach de vie
Votre Hypnothérapeute
Addiction
Arrêt du tabac
Les évènements de vie
Gestion du stress
Grossesse
Perte de poids
Préparation mentale
Troubles sexuels
Déroulement d’une consultation
Tarif
Blog
Contact
Inscription
Panier