Le baby blues est un état normal, qui touche plus de la moitié des femmes qui viennent d’accoucher. C’est un trouble de l’humeur passager qui survient quelques jours après l’accouchement et qui touche 5 à 8  femmes sur 10 et qui dure environ 15 jours. Si les symptômes durent plus de deux semaines, on parle de dépression post-partum à la suite du baby blues et touche environ 2 femmes sur 10.

Le baby blues se caractérise par quatre symptômes principaux.

  • La jeune mère présente des perturbations affectives avec anxiété concernant la santé de son enfant ou la sienne, elle peut être accompagnée de larmes.
  • L’humeur est très changeante, la jeune mère se sent triste, paniquée, quelquefois même dépassée par cette arrivée de cet enfant, peur de ne pas y arriver, de ne pas être une bonne mère.
  • Le caractère peut changer avec apparition d’agressivité ou d’irritabilité.
  • Une fatigue, quelquefois des douleurs abdominales, des palpitations, des céphalées qui peuvent engendrer des angoisses.

Pendant cette période, la jeune mère ne se reconnaît plus, ne trouve pas d’explication à cette tristesse et à ses pleurs. Il lui arrive même fréquemment d’éprouver de la honte alors qu’elle devrait être la plus des joyeuses maman.

L’origine du Baby blues

Le trouble de l’humeur est la principale conséquence du changement hormonal qui suit l’accouchement et qui rend de ce fait, la jeune maman plus sensible au stress et à la venue de l’enfant. Il s’agit de la baisse brutale des concentrations de progestérone, œstradiol et cortisol ainsi que l’augmentation de concentration de la prolactine.

Comment aborder le baby blues ?

Sachant que les premiers symptômes arrivent deux à trois jours après l’accouchement lorsque la jeune mère quitte la maternité, il me semble important, que cette jeune mère, ait connaissance de la possible apparition de ces changements émotionnels normaux. Ces troubles de l’humeur étant passagers sont une conséquence physiologique hormonale normale.

La dépression post-partum

Cette dépression post-partum, survient en moyenne dans les six à huit semaines qui suivent l’accouchement et dure de 3 à 12 mois voire même plus dans certains cas, mais nous en sommes très peu informés car elle survient dans une période, où la jeune mère, n’est plus suivi et passe donc souvent inaperçue. La jeune mère attribue leur état à toutes sortes d’éléments extérieurs, la fatigue, l’allaitement, le remaniement familial, la reprise éventuelle du travail….

Elle se manifeste par un état dépressif lourd et continu, absence d’énergie, fatigue, sentiment d’abandon, angoisse, irritabilité, insomnie, voir incapacité de s’occuper de son bébé. Elle peut avoir de fortes répercussions sur la relation entre le bébé et la maman.

L’origine de la dépression post-partum

Un certain nombre de facteurs à risque peuvent être à l’origine de cette dépression post-partum. Les conflits de couple, un isolement, des femmes qui ont été abandonnées ou maltraitées pendant l’enfance qui qui peuvent être plus vulnérables car la naissance d’un enfant réactive le passé.

Les symptômes de la dépression post-partum

-humeur dépressive plus ou moins accompagnée d’anxiété

-perturbations de l’appétit avec perte de poids

-diminution du plaisir dans les activités de plaisir

-troubles du sommeil

-ralentissement ou agitation

-fatigue, baisse d’énergie

-sentiment de dévalorisation ou de culpabilité

-diminution de la concentration et de la prise de décision

-pensées récurrentes négatives

Comment se sortir de cette dépression post-partum ?

Consultez un thérapeute qui va vous permettre de mettre des mots sur la souffrance, d’identifier les réels symptômes avec éventuellement un traitement médical.

Les chercheurs ont démontré que la grossesse crée un déficit en oméga 3 pendant la grossesse car le fœtus a besoin de réserves pour constituer son système neurologique. Ces réserves d’oméga 3 sont diminuées de façon importante et la reconstitution nécessite beaucoup de temps. Le rétablissement de cet équilibre par l’alimentation est primordial. Prenez soin de votre corps, de vous-même, prenez du temps pour vous, de reprendre une activité physique,…

Vous avez des questions ou vous souhaitez en parler avec une thérapeute agréée, je suis à votre écoute au : 06 12 83 19 95.

Retrouvez une mine d’informations et des conseils pratiques sur le site : www.coach-de-vie-en-ligne.fr

Frédérique Anding.

 

Call Now Button

Coach de vie
Votre Hypnothérapeute
Addiction
Arrêt du tabac
Les évènements de vie
Gestion du stress
Grossesse
Perte de poids
Préparation mentale
Troubles sexuels
Déroulement d’une consultation
Tarif
Blog
Contact
Inscription
Panier